CHARIOT AVEC STATUE MIRACULEUSE


Le "Char du Miracle"

Au cours des 17ième, 18ième et 19ième siècles, ce char abondamment décoré de petits anges et parfois nommé "Char du Triomphe", était un tableau vivant, qui faisait revivre Marie sans les traits d' une figurante au visage couronné de douze étoiles, tandis qu' à ses pieds se déroulait le miracle survenu à l' enfant revenu à la vie, puis baptisé.
La statue de la Vierge reposait, quant à elle, sur les épaules de douze hommes de Poperinge (selon la tradition, elle ne pourrait sortir qu' aussi longtemps qu' il y aurait aux moins quatre Poperingeois capables de la porter).
Ce n' est qu' en 1909, à l' occasion d' importantes ‘fêtes miracles' qu' un "Char du Triomphe" spécialement conçu par le Brugeois Théo Devuyst et réalisé dans l' atelier de Camille Boone (sur l' emplacement actuel des ‘Meubles Boligna'), fut dédié à la statue.
La statue trônait au dessus d' un parterre de fleurs blanches, sous un baldaquin de velours rouge, sur un fond de draperie des Gobelins, brodée de bleu. Le char fut d' abord attelé par quatre boeufs puis par deux chevaux de trait blancs, parés de manteaux bleus au monogramme de Marie. En 1929 on rajouta, en guise de symbole, une représentation de l' enfant miraculé.
En 1954, on modifia à nouveau le char en le libérant d' éléments superflus, pour rendre la statue plus visible; la Vierge fut alors parée de son vêtement de brocart d' or et de sa mantille brodée.
En 1997 et en 2005, certaines structures de bois ont été restaurées, d' autres progressivement remplacées par du métal - voire par du polyester. Un système flexible permet à la partie supérieure du char de s' abaisser pour éviter les points de passage difficiles.
Le "Char du Triomphe" est , le seul à sortir, même lorsque la procession est annulée (pour cause d' intempéries).


developed by DigitalMind - powered by eXopera - design by artoroom